L’infrastructure SDN est une rupture technologique. Le Software Defined Network, ou SDN, est une architecture qui simplifie l’administration du réseau en permettant de le piloter de manière logicielle. Le marché du SDN se révèle aujourd’hui prometteur avec, d’après IDC, une croissance de 54% pour le marché en 2020*.

L’Infrastructure SDN est une nouvelle solution qui permet aux entreprises de simplifier l’administration de leur réseau. Elle comprend l’infrastructure réseau physique, le contrôleur et les outils de virtualisation, ainsi que l’ensemble des services afférents, de sécurité et les applications. Le SDN n’est plus réservé aujourd’hui aux grands datacenters et fournisseurs de services cloud, il intéresse désormais les datacenters des entreprises. «Courant 2017, nous estimons que la technologie SDN deviendra “mainstream” pour la plupart des datacenters », explique à CRN Cliff Grossner, directeur du datacenter d’Englewood aux USA. « Bien que le SDN ait initialement intéressé les datacenters hyperscales et les fournisseurs de services cloud de grande envergure, il est désormais adopté dans un nombre croissant de datacenters d'entreprises », souligne le cabinet IDC.

Les infrastructures réseau actuelles peuvent freiner l’agilité des entreprises. Cette nouvelle solution peut aider les entreprises à rendre leur réseau plus agile et à être plus réactives sur leurs marchés car les applications SDN permettent de mettre en œuvre des architectures réseaux virtualisées. Les entreprises qui ont besoin de réactivité pour créer par exemple de nouvelles applications ou pour disposer de ressources en peu de temps s’intéressent aujourd’hui à ces solutions. Le SDN peut en effet leur permettre de développer des services plus rapidement et à la demande, selon les besoins des services métiers.

Le marché SDN américain par usages, fin 2015 (Chiffres Grand view Research) :

« Le SDN joue désormais un rôle primordial dans l’amélioration du réseau existant et dans la réduction des coûts », précise le cabinet Grand View Research. « L’émergence de « Software Sefined Datacenters” va pousser la croissance du SDN dans les années à venir ».

D'après IDC, le marché du SDN atteindra les 12,5 milliards de dollars dans le monde d’ici 2020. Si les infrastructures réseaux physiques resteront prédominantes, la croissance la plus forte sera du côté des logiciels de contrôle/virtualisation et du côté de ceux dédiés au SDN.

IDC prévoit ainsi une progression de 66% des applications SDN pour un marché de 3,5 milliards de dollars d'ici quatre ans et une hausse de 64% des logiciels de contrôle/virtualisation pour un chiffre d’affaires de 2,4 milliards de dollars en 2020.

Cette rupture technologique nécessite aujourd’hui l’adaptation des entreprises et la formation aux solutions SDN. Le spectre des compétences nécessaires est plus large que le métier de base des intégrateurs en réseau et en sécurité. « C’est un sujet sérieux, le SDN devient un standard, il faut se spécialiser», explique à ChannelBiz, Khalid Khalil, responsable partenaires sales de Juniper Networks. « Les partenaires doivent passer par la formation. Comme pour le Cloud à ses débuts.»

* Étude IDC décembre 2016