Au 21e siècle, imagineriez-vous votre vie sans smartphone? Il y a moins de 20 ans, la question ne se serait même pas posée… Et pour cause, ces petits bijoux de technologie n’existaient pas. Entré dans le quotidien, le digital est même devenu une vraie passion pour beaucoup d’entre nous !

Aujourd’hui, la majorité des utilisateurs du numérique, c’est-à-dire 61% d’entre eux, se déclare incapable de vivre sans son smartphone, indique l’Observatoire des usages du digital / Opinion Way. Le même sondage met en avant un autre phénomène : 67% des personnes interrogées affirment même ne pas pouvoir vivre sans Internet. Mais dans le même temps, environ une personne sur deux déclare ne pas faire confiance aux réseaux sociaux.

L'inclusion numérique, un sujet important

A l’heure du tout connecté, reste en effet à savoir maîtriser les outils digitaux et à les rendre accessibles au plus grand nombre. Ainsi, l’inclusion numérique est un sujet important pour la majorité des sondés qui considère même qu’elle devrait être une priorité nationale. C’est en tout cas l’avis de 72% des utilisateurs digitaux français.

Besoin de déconnecter ?

Mais à trop utiliser nos écrans, ne finirait-on pas par s’user un peu ? Ainsi, l’usage intense du digital provoque, à l’occasion, un besoin croissant de déconnexion avec plus de huit personnes sur dix qui expriment l’envie, même ponctuelle, de se déconnecter. A ces dernières, on ne peut que conseiller de « couper ». Car un danger court : la nomophobie. Apparu en 2008, ce terme, raccourci de « No-Mobile-Phone-Phobie » désigne celles et ceux qui perdent leurs moyens dès lors qu’ils ne peuvent plus avoir accès aux moyens de communication modernes : les téléphones portables, mais aussi les tablettes ou les PC.