Business

Jusqu’à 60% d’économie sur les coûts d'un datacenter grâce à la third party maintenance

Selon un rapport d’Accenture, la third party maintenance représente une économie potentielle de coût de 30% à 60%. Il n’est donc pas étonnant que l'infogérance ait aujourd’hui le vent en poupe sur le marché informatique. Dans son “Spend Trend Report”, Accenture, l’un des spécialistes les plus influents en matière de perspectives et tendances économiques, indique que la third party maintenance s’impose comme une “évidence”. Le rapport confirme ce que nos clients expérimentent chaque jour: un meilleur support global à un prix plus avantageux par rapport aux contrats constructeurs. QU’APPELLE-T-ON THIRD PARTY MAINTENANCE? La maintenance indépendante  est une autre façon...

Lire la suite

5 raisons d'opter pour l'infogérance

Avez-vous déjà entendu parler de la third party maintenance ou de son acronyme TPM? Il s’agit là de la délégation de l’entretien et de la réparation de votre parc informatique et de ses applications à une entreprise, autre que le constructeur initial (IBM, HP, DELL-EMC, NetApp, Cisco, Oracle, Hitachi,…). Celle-ci s’assure en toutes circonstances de la continuité de votre système informatique. Il bénéficie des meilleures conditions d’entretien et ce, dans des délais fixes et strictes (SLA’s). Une réelle plus-value. L’économie réalisée sur les frais d’entretien via infogérance est en effet de l'ordre des 30 à 60%. Mais quand y...

Lire la suite

Le produit « as-a-service » : nouveau cauchemar comptable pour le CFO ou excellente carte à jouer ?

Les clients sont de plus en plus nombreux à demander une offre selon la formule ‘as a service’ - un produit assorti d’une série de services, payable par versements échelonnés.  Que faites-vous, concrètement, lorsque vous êtes confronté à pareille demande ? Les défis à relever ne sont pas à sous-estimer. Pour bien des entreprises, le produit « as-a-service » crée littéralement une nouvelle réalité, sur le plan comptable et sur le plan opérationnel. Pas moins de quatre défis à relever, pour lesquels il existe cependant des solutions prêtes à l’emploi. VOUS RESTEZ LE PROPRIETAIRE DU PRODUIT QUE VOUS LOUEZ Dans une...

Lire la suite

Le catering aérien, un exemple marquant des possibilités de l’économie circulaire

Un réel modèle circulaire de catering aérien n’existe pas encore, mais, depuis peu, les compagnies aériennes peuvent déjà acheter des chariots as-a-service auprès de la société néerlandaise Aerocat. Leurs chariots sont beaucoup plus légers et ce, afin de réduire la consommation en kérosène. Ils sont  aussi connectés afin de réduire les pertes et sont mieux refroidis afin de limiter le gaspillage alimentaire. C'est tout bénéfice pour l’environnement ! Grâce au modèle as-a-service, les chariots sont désormais hors bilan pour les compagnies aériennes qui ne doivent de surcroît plus s’inquiéter des inventaires. Ce projet est un brillant exemple de l’innovation circulaire par la...

Lire la suite

Windows Autopilot et Intune peuvent-ils remplacer SCCM?

Pour pouvoir répondre clairement à cette question, un petit retour en arrière s’impose. Lorsqu’Intune a vu le jour,  beaucoup pensaient qu’il deviendrait un jour le nouveau SCCM online et qu’il finirait par remplacer SCCM on-premise. A quelques fonctions près, l’idée semblait plausible. Une de ces fonctions était le  ‘domain join’ et nous connaissons tous la solution qui a été apportée, à savoir l’AD domain join offline ou l’AD domain join Azure. COMMENT MICROSOFT VA-T-IL DÉPLOYER SON F12 PXE BOOT EXPERIENCE 'ONLINE' ? Le deuxième  problème était plus important. Comment Microsoft allait-il déployer son ‘F12 Pxe boot experience’ dans notre...

Lire la suite

Recent Tweet

Econocom conçoit, finance et facilite la transformation digitale des grandes entreprises et des organisations publiques.
Fort de 40 ans d’expérience, seul acteur du marché à combiner une expertise à 360° via le financement de projets, la distribution d'équipements et les services numériques, le Groupe est présent dans 18 pays avec plus de 10 000 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires de 2 846 millions d'euros. Econocom est coté sur Euronext à Bruxelles, indices Bel Mid et Family Business.
www.econocom.com