Les systèmes de paiement électronique et les applications mobiles font désormais parti de notre quotidien et l’innovation bat son plein dans le secteur financier. Comment dès lors rester à la page des nouvelles technologies émergentes tout en continuant de satisfaire aux dures exigences de sécurité du secteur ?

L’IT hybride offre aujourd’hui une solution sans compromis. De plus en plus d’entreprises du secteur financier optent pour une combination de solutions on-premise et d’environnements virtuels. Un datacenter physique leur permet de toujours satisfaire aux normes les plus exigeantes en matière de sécurité tout en jouissant de la flexibilité du cloud et ce, dans un environnement IT innovant.

A quoi ressemble l’environnement hybride idéal dans le secteur de la finance ? Tout d’abord, la flexibilité y est primordiale. En effet, les entreprises doivent pouvoir facilement déplacer leurs workloads entre leur datacenter, leur fournisseur SaaS tel que Salesforce et leur cloud public comme Microsoft Azure. C’est pourquoi certains grands acteurs du marché comme HPE basent leur matériel informatique sur les normes publiques. C’est ainsi qu’ils font aujourd’hui la différence.

Deux fois plus de flexibilité

L’âge du matériel informatique one-size-fits-all est révolu. Chaque entreprise est différente, c’est pourquoi les solutions sur mesure sont aujourd’hui la norme. L’IT hybride sur base de standards publics rend cela désormais possible. Ces standards permettent à votre entreprise de faire des choix ultérieurement et de pouvoir évoluer avec de futures tendances. Des partenaires comme Econocom y contribuent et s’assurent de décomplexifier le processus de migration de workloads vers une architecture IT hybride.

L’IT devient en parallèle de plus en plus programmable. Face à des besoins en perpétuelle évolution ou dans le but de devancer leurs concurrents, les développeurs de solutions logicielles pour le secteur financier doivent rapidement pouvoir transposer les fonctionnalités business en codes ainsi qu’adapter le matériel informatique en conséquence. Avec un modèle pay-as-you-use, il est aujourd'hui d’une facilité déconcertante de développer de nouvelles applications et de les lancer via de brèves itérations et ce sans grand investissement en infrastructures au préalable. Vous allouez les ressources nécessaires au lancement et évoluez facilement lorsque l’augmentation de la consommation n’est plus soutenable. Développer et tester on-premise et lancer dans le cloud ? Déplacer une application entre deux environnements cloud car cela s’avère sur le moment être plus efficient en matière de coûts ? Un environnement hybride offre la flexibilité nécessaire afin de garantir cela. Grâce à une console intégrée, cela s’effectue dorénavant en quelques minutes au lieu de plusieurs heures, voire jours par le passé.

Pour chaque workload, le bon environnement

Bien que le secteur financier adopte de plus en plus le cloud, beaucoup d’organisations préfèrent garder certaines données et applications dans leur propre datacenter. Cela s’avère judicieux dans trois cas de figure.

Premièrement, s’il ne peut pas y avoir le moindre ralentissement. Une grande banque publique qui via son application doit traiter des milliers de transactions à la minute ne peut se permettre d’avoir de la latence car le datacenter du cloud publique se trouve à l’étranger.

Deuxièmement, les normes sévères en matière de sécurité des données exigent d’avoir un environnement sécurisé minimisant la fuite d’informations. Le cloud est principalement utilisé dans le monde de la finance pour faire tourner des applications. Les données commerciales sensibles ne sont généralement pas transférées vers le cloud. De plus, votre environnement IT doit bien évidemment satisfaire aux normes GDPR, SOX ou Basel III.

Troisièmement, si cela est indiqué pour des raisons de confidentialité. Une compagnie d’assurances dispose par exemple d’énormément de données sensibles sur ses clients. Ce genre de données comme des informations médicales, adresses ou encore comptes en banque doivent, impérativement et en tout instant, rester à l’abri. L’IT on-premise offre dans ce cas une solution digne de confiance.

Chaque entreprise est différente, l’axe prioritaire pour votre entreprise ne réside pas forcément dans le cloud ou on-premise, la flexibilité est dès lors à remettre à plus tard. C’est le cas des start-ups en fintech qui mettent initialement tout dans le cloud pour par la suite investir dans leurs propres infrastructures IT. C’est le cas également de certains domaines d’application concrets comme des solutions de back-up pour de vieilles données archivées : cela s’avère rapidement coûteux de garder cela on-premise mais en faire la demande auprès d’Azure ou AWS peut également coûter cher. Dans ce genre de cas de figure, opter pour un cloud privé peut s’avérer être la bonne option. C’est ici que des entreprises comme Econocom et HPE entrent en ligne de compte pour transposer les besoins des clients dans un environnement IT hybride sur mesure.

Une solution holistique, de l’edge vers le cloud

Dans un secteur financier en pleine effervescence, le rôle de l’IT est aujourd’hui plus important que jamais. Le point fort des entreprises du secteur financier réside dans ses applications et ses e-services: une demande de crédit hypothécaire ne prend désormais que quelques minutes et un virement est une question de secondes. De nouveaux business modèles trouvent aujourd’hui leur chemin auprès du grand public via des applications web intelligentes. Investir dans des infrastructures IT à l’épreuve du temps aident ainsi les entreprises du secteur financier à mettre l’accent sur l’innovation. L’IT hybride offre dans ce cadre la flexibilité nécessaire dans un paysage économique en perpétuel évolution. La bonne combinaison de cloud et on-premise donne aux entreprises la marge de manœuvre nécessaire afin d’innover tout en veillant à ne pas compromettre la sécurité des données. L’avenir de la finance se trouve définitivement du côté hybride.

Commencer par une évaluation de votre disposition à passer au cloud est dès lors le meilleur moyen de se lancer.

Paré pour l’IT hybride? Découvrez-en plus ici.