Les villes sont de plus en plus intelligentes grâce à l’IoT et aux innovations numériques qui s’intègrent dans les rues, les bâtiments, les entreprises, les administrations… À la clé des smart cities : plus d’informations et de confort pour les habitants, moins de pollution et de consommation d’énergie pour la planète.

Parmi les projets tous les jours plus nombreux pour rendre les villes intelligentes, celui de la mairie de Paris baptisé « Mon Compte » vise à rassembler et harmoniser les prestations en ligne des habitants de la capitale. La mairie met pour cela en place un compte de connexion unique et un espace personnel pour les particuliers. « Mon Compte »,  permet ainsi aux habitants d’accéder aux services numériques de la ville.  Après inscription et authentification, le service donne un accès direct aux démarches et documents numériques de la ville. Les usagers trouvent ainsi des informations personnelles sur les logements sociaux avec par exemple, la visualisation de la cotation d’un dossier de demandeur de logement social. Ils peuvent également commander leur carte de stationnement résidentiel, des actes d'état civil ou encore leur carte citoyenne. Le service offre par ailleurs de nombreuses informations en temps réel sur les actions et évènements de la ville. L’utilisateur suit ainsi directement ses demandes de service et d’informations ou ses réclamations. Ce projet numérique simplifie les démarches pour tous et facilite le parcours de l’usager dans le cadre de ses démarches.

Toujours à Paris, les grandes places publiques sont en pleine mutation grâce au numérique. Place de la Nation, capteurs, caméras et bornes wifi mesurent les mouvements des piétons, voitures, vélos et motos afin de comprendre et anticiper la circulation. Les images sont floutées et détruites mais les données sont collectées et analysées afin de comprendre la fréquentation de ce nœud de circulation et d’améliorer son confort. Un logiciel permet de tout comptabiliser et de déterminer par exemple quels mobiliers urbains sont utilisés. Côté pollution, les capteurs mesurent la qualité de l’air, la température, l’humidité, le vent, le bruit afin de pouvoir agir efficacement et de hiérarchiser les priorités de réaménagement.

Sur la place on trouve également trois murs végétaux connectés installés par la startup allemande Green City Solutions. Alimentés par des panneaux solaires, chaque mur végétal absorbe autant de pollution que 275 arbres.

En entreprise aussi les initiatives smart se développent à l’instar du réseau de crèches d’entreprises et de collectivités Babilou qui a investi dans le Smart Lighting.

« Nous avons lancé ce projet Smart Lighting avec Econocom dans le cadre de notre plan d’entreprise « Grandir ensemble 2020 », dont l’une des 5 ambitions est de devenir une entreprise plus éthique et responsable », explique Edouard Carle, co-fondateur et DG de Babilou. Mis en place par Econocom, ce contrat de relamping a permis le changement des éclairages de 224 crèches par l’installation de technologie LED. Le projet a été réalisé en mode redevance, financé par les économies d’énergie réalisées. Le Smart Lighting a offert à Babilou une économie d’énergie pour l’entreprise et plus de confort pour les enfants et professionnels de l’enfance grâce aux LED qui se rapprochent de la lumière naturelle.

Avis d’expert Smart Lighting Econocom

Econocom propose un guide de 12 pages qui aborde en détail les atouts du Smart Lighting et son intérêt dans chaque secteur. Le livre blanc dévoile également les leviers qui permettent de financer la transformation d’un éclairage par les économies réalisées.

Sources : ITR PressNumerama