La transformation numérique de l'éducation est en marche. Dans 3 ans, plus de 3,3 millions de collégiens seront équipés individuellement en outils numériques.  Terminé les salles informatique désuètes et impersonnelles. Les élèves vont bénéficier d’outils personnalisés pour avancer et rattraper le retard de la France dans la transformation numérique de son éducation nationale.

« Au collège, pour passer des salles multimédia « old school » d’aujourd’hui, à un équipement individuel et personnalisé, le chemin est encore long », souligne Sophie Hirat, directrice éducation chez Econocom. « Le plan numérique actuel repose sur un équipement individuel qui accompagne élèves et professeurs à tout moment. Il a permis de structurer le marché grâce notamment à un référentiel d’équipements suivi par les industriels. Il a aussi révélé des insuffisances en infrastructure et en équipements wi-fi. »

Les collectivités et les collèges doivent ainsi adapter leurs infrastructures réseau, former les utilisateurs, installer et maintenir les équipements qui seront renouvelés tous les ans pour les 6e et les nouveaux élèves des classes supérieures. La transformation numérique des collèges nécessite donc l’aide de nombreux partenaires technologiques tels que Econocom, pour atteindre les objectifs fixés par le plan dans les délais et les meilleures conditions. « Il s’agit non seulement de livrer des tablettes mais aussi et surtout de les intégrer dans l’architecture des systèmes d’information en place, de paramétrer les solutions logicielles retenues, de gérer les différents profils, les incidents… avec toute la sécurité requise pour des enfants mineurs», précise Sophie Hirat. Les établissements scolaires vont ainsi pouvoir intégrer des nouvelles technologies et espaces modulaires polyvalents pour apprendre, communiquer et co-construire.

Big data et IoT au cœur des écoles

La transformation numérique des écoles passe aussi par l’arrivée des solutions IoT dans les établissements scolaires. Les écoles de tout niveau peuvent par exemple installer des capteurs pour ne donner accès à certaines zones ou ressources qu’aux personnes autorisées, ou pour la gestion des présences sans avoir à faire l’appel à chaque cours. L’analyse des données peut ainsi venir en aide aux collège et lycées sous de nombreuses formes. Aux Etats-Unis par exemple, de plus en plus de proviseurs et d’enseignants utilisent l’analyse des données pour avoir une vue d’ensemble sur le fonctionnement des établissements. Ces données peuvent ainsi être utiles pour toute l’organisation de la vie scolaire, de la propreté des salles de classe à la planification des itinéraires de bus. Autre usage plus surprenant, l’analyse prédictive qui permettrait de mieux suivre et anticiper les performances des élèves afin d’adapter les outils et les programmes scolaires. Le big data peut aussi aider à déceler les faiblesses des établissements et à comprendre les différents phénomènes qui s’y déroulent, à l’image d’un collège américain qui est parvenu à résoudre des problèmes de discipline en forte augmentation en comprenant que cela était lié à la baisse des sorties scolaires. La transformation numérique de l’éducation scolaire touche ainsi tous les maillons de l’enseignement. Ces outils sensibles sont à manipuler avec précaution et les collectivités locales ont besoin de partenaires experts pour y parvenir.

Prix des technologies numériques, les nommés des catégories Innovation et Objet connecté 2017 sur la thématique des EdTech

Le prix des technologies numériques, dont Econocom est partenaire et membre du jury, sera remis ce jeudi 30 mars 2017. Il rassemble plus de 300 personnalités et décideurs du secteur numérique. Créé en 1998 par Télécom ParisTech et Télécom ParisTech alumni, le prix récompense les acteurs et projets ayant marqué l’univers des technologies de l’information et contribué à leur évolution.

Les nommés pour le Prix de l’Innovation 2017 sont :

  • Manzalab : pure player du serious game.
  • 360Learning : plateforme d’apprentissage numérique.
  • Kartable : plate-forme 100% digitale d’accompagnement scolaire personnalisé.

Les nommés pour le Prix de l’Objet Connecté 2017 sont :

  • Leka : Un compagnon développé pour les enfants différents, pour leur donner envie d'apprendre, jouer & progresser.
  • Marbotic : Un éditeur spécialisé dans les applications pour les enfants.
  • C-way : Créateur d’une plateforme numérique qui interagit avec memoo, un assistant connecté pour enfants de 3-10 ans.

 

Sources : Prix Technologie NumériquesTelecom ParisTechLe Big Data