Au cours des dernières années, la technologie de conteneurs a pris de l’importance au quotidien pour de plus en plus d'entreprises. Mais à l’inverse des nouveaux projets, il n'est pas toujours facile de sauter le pas pour les fonctionnalités existantes. Cependant, grâce à son know-how technique et à sa réceptivité, Econocom fait la différence en exploitant au mieux les avantages de cette technologie.

Les exigences des consommateurs obligent les entreprises à proposer de plus en plus vite des applications, à les améliorer constamment et à offrir des services supplémentaires. « Ces dernières années, il est devenu évident que l'utilisation des ‘microservices’ est le meilleur moyen d'y parvenir », explique Jan Vandebroek, Infrastructure Services Director chez Econocom. « Nous savons qu’ils permettent de travailler plus vite et avec plus de flexibilité. Ce qui est tout aussi remarquable, c’est le fait qu'ils sont gérés sur une plateforme de conteneurs. » Ce qui nous amène au cœur du débat.

La technologie avec des avantages

Outre l’assistance pure et simple des microservices, l'utilisation des conteneurs présente d'autres avantages. Il y a une simplicité opérationnelle certaine pour les exploiter. L'élimination des éventuelles incohérences dans l'environnement rend également les tests et les corrections moins complexes. Un autre avantage est qu'ils fonctionnent sur le même serveur, mais sans qu’il y ait ensuite de risques d’interférence. Si une application se plante, les autres conteneurs utilisant la même application ne seront pas affectés. Mais le plus grand avantage des conteneurs est probablement leur indépendance par rapport à la plateforme. Une fois élaborées, les applications peuvent être utilisées dans différents environnements : un desktop local, des serveurs physiques ou virtuels, un cloud, etc.

Un succès grandissant

Les avantages ne manquent donc pas. Il n'est dès lors pas surprenant que de plus en plus d'entreprises franchissent le pas pour utiliser les plateformes de conteneurs. L'une des technologies de conteneurs les plus populaires est celle de Kubernetes, dont le succès est remarquable. Mais alors qu’un tel choix semble évident pour de nouvelles applications, l’implémentation serait plus complexe dans le cas d’applications existantes.

« Faire passer l’intégralité de votre système vers une architecture basée sur des microservices n'est pas réaliste, et même économiquement indéfendable », reconnaît Jan Vandebroek.

« Il est néanmoins intéressant de combiner le meilleur des deux mondes. Autrement dit, il existe des solutions pour profiter des avantages des conteneurs avec des applications classiques. On parle alors d’utiliser la technique de virtualisation native du conteneur. Cette technologie fournit une plateforme unique et unifiée, avec laquelle les développeurs peuvent travailler dans un environnement partagé avec des applications situées dans des conteneurs et des machines virtuelles. De cette façon, vous pouvez traiter à la fois le workload virtuel et les workloads des conteneurs, comme faisant partie d’un seul et même workload. À terme, une option serait de transférer plus d’entités workload vers des conteneurs. Cette virtualisation native de conteneur offre la possibilité d'utiliser des machines virtuelles dans les pods Kubernetes, en plus des pods des applications de conteneur. Une connectivité est établie entre les deux, grâce à laquelle les machines peuvent partager le réseau et l'infrastructure de stockage des applications de conteneurs. »

Partenaire indispensable

« Les avantages que je viens d’évoquer sont incontestables », conclut Jan Vandebroek. « La mise en œuvre dans la pratique n'est pas toujours simple, mais c'est précisément notre rôle en tant qu’Econocom de faire la différence. De par notre know-how, nous voyons au-delà de la technique et que nous réfléchissons avec le client, afin de lui proposer des solutions qui répondront à ses attentes. C'est exactement cela notre valeur ajoutée. » Contactez notre expert conteneurs pour plus d'informations.

Où en êtes-vous dans votre cloud journey?

Pas encore dans le cloud? Faites le pas grâce au Cloud Readiness Assessment que propose Econocom, un workshop de plusieurs jours au sein de votre organisation. « Nos experts analysent ce qui peut être migré en priorité dans le cloud, et accompagnent le client dans le processus de migration », explique Steven Vanden Berghe, Presales Infrastructures chez Econocom.

Prêt à déplacer vos applications cœur de métier dans le cloud?

Convaincu par le cloud et curieux d'en apprendre plus sur ce qu'est le multicloud ? Découvrez-le avec Econocom ici.