Le digital transforme en profondeur le secteur de la santé, y compris pour le bien être des patients. La technologie se met ainsi au service des malades en améliorant l’accueil et la vie des patients hospitalisés en longs ou courts séjours.

Au Japon, des robots infirmiers distribuent les médicaments et les repas ! Si la France n’en n’est pas encore à ce stade, les outils numériques sont de plus en plus présents en milieu hospitalier pour améliorer le confort des malades, des médecins et de tous ceux qui travaillent en hôpital.

Un meilleur accueil

Dès l’entrée des malades, le numérique facilite l’accueil grâce aux outils qui permettent de remplir son dossier, de se repérer et de trouver le bon service plus rapidement. Avec par exemple des bornes interactives comme celles déployées par Cineolia en milieu hospitalier, les patients disposent des informations nécessaires dès leur entrée. « Notre activité consiste à associer le numérique à du service. Par exemple, au centre hospitalier de Troyes, nous avons travaillé sur une borne regroupant les opérations liées à l’admission du patient, à l’orientation dans l’hôpital et à la commande de services pendant son séjour », explique Ludovic Jaquet, président de Cineolia. Les agents d'accueil disparaîtront ainsi progressivement grâce au déploiement des bornes d'enregistrement numériques dans les salles d'attente, à l'image des gares et des aéroports. Le personnel hospitalier pourra ainsi se consacrer à des tâches plus utiles pour les malades.

A l’hôpital Saint Joseph dans le 14e à Paris, le livret d’accueil est désormais proposé en vidéo sur youtube pour une découverte plus facile et complète que sur papier. L’établissement dispose d’une chaine Youtube depuis 6 ans et propose des conseils et informations pour les patients.

 

Un séjour plus facile grâce au numérique

Le bien-être des malades compte beaucoup dans leur guérison alors les hôpitaux renforcent les installations numériques pour faciliter la vie des patients. Difficile de se passer de son smartphone et de sa tablette, encore plus lors d’un séjour en hôpital, les établissements veulent aujourd’hui faciliter la connexion des malades aux réseaux. Des services comme ceux de Cineolia permettent par exemple d’offrir aux patients un accès à internet, au téléphone et à un large bouquet de chaînes télévisées.  « Le parcours patient a initialement été pensé autour du service de soins, en mettant parfois de côté le confort du patient », souligne Frédéric Mocellin, business development manager digital HealthCare. « Aujourd’hui, ce dernier reprend le pouvoir, il attend davantage de services de son centre de soins. »

Les réseaux sociaux sécurisés se développent aussi en milieu hospitalier afin d’aider les patients à garder le contact avec leurs proches. « Les réseaux sociaux et les « portails famille » sont les derniers services qui commencent à poindre en milieu hospitalier », raconte Frédéric Mocellin. Les patients peuvent recevoir des mails directement sur les postes de télévision via une adresse temporaire transmise aux familles. Ainsi elles peuvent garder un contact très simplement, même sans Wifi.

Un check out rapide

Comme dans les palaces, le check out se fait un quelques clics, plus besoin de passer par la case départ et de perdre 20 minutes. « L'administratif est réalisé auprès du patient grâce à une sorte de bureau mobile connecté », explique Jean-Patrick Lajonchère, directeur général du groupe hospitalier privé Paris Saint-Joseph, au site Les Echos Business. « L'ambition est de supprimer les actes sans valeur ajoutée, tout en améliorant le service rendu au client ».

Sources : Les Echos Business