C’est en avril prochain que les salariés d’Apple entreront dans le nouveau campus « Apple Park », imaginé par Steve Jobs comme « un centre de créativité et de collaboration ». Plus de 12 000 salariés vont ainsi emménager au cours des 6 prochains mois dans les 70 hectares du site basé à Cupertino, fief historique d’Apple.

C’est au cœur de la vallée de Santa Clara que le nouveau campus Apple Park est érigé. Ce bâtiment futuriste en forme d’anneau géant de 260 000 mètres carrés accueillera les 12 000 collaborateurs de la marque.

Un verger au milieu des prairies pour inspirer les équipes Apple

« Les espaces de travail ainsi que les espaces verts sont conçus pour susciter l’inspiration de nos équipes, mais aussi pour respecter l’environnement », explique Tim Cook, PDG d'Apple. «Nous avons créé l'un des bâtiments les plus éco-énergétiques au monde, et le campus fonctionnera entièrement à partir d’énergies renouvelables. »

Avant lui, Steve Jobs avait déjà vanté les bénéfices écologiques du site, dès 2011, lors de la présentation du projet devant la municipalité de Cupertino.


L’Apple Park est donc installé dans un parc arboré avec près de 9000 arbres qui seront plantés d’ici l’été prochain. Le campus propose également 3 km de promenade et course à pied ainsi qu’un bassin et un verger. De quoi aérer les esprits en surchauffe et recharger les batteries des équipes. Aucune voiture ne circulera, bien sûr, grâce à des parkings souterrains. « La vision qu’avait Steve pour Apple s’étendait bien au-delà du temps qu’il a passé avec nous. Il voulait qu’Apple Park soit un foyer d’innovation pour les générations à venir », précise Tim Cook, PDG d’Apple.Pour Steve, le paysage californien, sa lumière et son immensité, étaient source d’exaltation et d’inspiration. C’est dans ce cadre qu’il aimait réfléchir. Apple Park saisit particulièrement bien cet esprit », ajoute la veuve du fondateur d’Apple, Laurene Powell Jobs. « Il se serait épanoui, comme s’épanouiront sûrement les collaborateurs d’Apple, dans ce campus né d’une imagination lumineuse».

Un bâtiment écologique

L’Apple Park sera alimenté à 100 % par des énergies renouvelables. Apple gèrera ainsi l’une des plus larges centrales solaires sur site au monde avec une production de 17 mégawatts d’énergie. Le campus hébergera également le plus vaste bâtiment à ventilation naturelle au monde, conçu pour ne nécessiter ni chauffage ni climatisation neuf mois de l’année sur douze.

Une prouesse architecturale

Les équipes d'Apple, sous la houlette du responsable du design Jony Ive, ont travaillé avec le cabinet d'architectes Foster+Partners. Le campus utilise des matériaux déjà visibles dans les plus récents Apple Stores dont le cabinet s’occupe également. Le bâtiment principal du campus est recouvert de panneaux de verre courbes, les plus grands panneaux de verre courbes au monde selon Apple. Le bâtiment circulaire a été pensé pour favoriser la collaboration et l’émulation entre salariés.  « Steve a mis énormément d’énergie dans la création et la préservation d’environnements créatifs très stimulants. C’est avec le même enthousiasme, et selon les principes de design qui caractérisent nos produits, que nous avons abordé la conception, l’ingénierie et la réalisation de notre nouveau campus », explique Jony Ive, chief design officer d’Apple. « Intégrer des bâtiments extraordinairement sophistiqués à des prairies ondoyantes crée un cadre merveilleusement ouvert, propice à la création et à la coopération».

Le nouveau bâtiment abritera également un large centre de fitness de près de 10 000 m2 pour les 12 000 salariés. Les visiteurs extérieurs pourront profiter d’un café et d’un AppleStore pour dépenser à la source…

Le Steve Jobs Theater

L’esprit du fondateur emblématique d’Apple sera bien présent dans l’Apple Park, notamment dans le Steve Jobs Theater, un auditorium de 1000 places qui portera donc son nom. Il sera le nouveau lieu de prédilection pour les annonces et les RDV importants de la marque à la pomme. Haut de 6 mètres et cylindrique, l’auditorium est construit en verre et surmonté d’un toit de fibre de carbone métallique. Perché au sommet d’une colline au centre de l’Apple Park, le Steve Jobs Theater offre une belle vue sur les prairies et le bâtiment principal.

Sources

Le Figaro

01 Net