L’intelligence artificielle avec les assistants vocaux, les véhicules autonomes pour les transports urbains, la blockchain et les futurs réseaux mobiles 5G font partie des thématiques clés du Consumer Electronics Show (CES). Et si ce salon mondial à Las Vegas était auparavant uniquement focalisé sur les offres grand public, le CES 2018 s’affiche aussi maintenant comme un vrai rendez-vous dédié aux solutions professionnelles.

L’assistance vocale a haussé le ton à Las Vegas

Toutes les innovations autour des assistants intelligents, et tout particulièrement ceux basés sur les technologies de reconnaissance et commande vocale propulsées par l’IA, sont largement représentées dans les allées du CES 2018. Certains modèles de PC sous Windows 10 des marques HP, Acer et Lenovo, et des vidéoprojecteurs bénéficieront dès cette année de l’assistant Alexa d’Amazon, en concurrence avec Cortana de Microsoft, pour gérer à la fois des contenus de l’ordinateur et aussi, et c’est là le plus d’Alexa, des systèmes connectés environnants. L’assistance par reconnaissance vocale, proactive pour anticiper les besoins des occupants a aussi été annoncée pour équiper les cockpits de futures voitures du constructeur sud-coréen Hyundai.

 

Des minibus autonomes et des taxis robotisés pour la smart city

Les véhicules sans chauffeur sont un des futurs grands pas à franchir pour la smart city. Pour les transports urbains, les connexions dans les aéroports ou les services postaux, la société Navya affiche déjà une soixantaine de déploiements de navettes autonomes à travers le monde, dont 2 expérimentations en France à Lyon et sur la zone de Paris La Défense. Au CES 2018, elle présente l’Autonom Cab, un taxi robotisé sans poste de pilotage, ni volant, ni pédale pour des déplacements à la carte (en démo ci-dessous). Pour gérer des flottes de véhicules autonomes et les données, Nvidia et Uber ont aussi officialisé à Las Vegas leur collaboration pour une plate-forme d’intelligence artificielle.

La blockchain pour tous les secteurs d’activité

Avec l’intelligence artificielle et la robotisation, la blockchain est une autre technologie de rupture, largement considérée au CES 2018, grâce à ses potentiels. Loin de la seule gestion des monnaies virtuelles, la Blockchain peut servir le secteur de l’assurance. La start-up de Station F, Monuma  présente d’ailleurs en première mondiale une solution de certification des objets de valeur en temps réel. Et une conférence a listé les autres applications possibles de ce système de registre distribué  : échanges de données de santé, traçabilité des médicaments, validation de contrats dans l’immobilier, l’énergie ou le juridique…

Les réseaux mobiles 5G mobiles au service des grandes innovations

Les réseaux 5G mobiles promettent d’offrir aux consommateurs des temps de téléchargement mille fois supérieurs à la 4G, soit quelques secondes seulement pour obtenir un film HD. En marge de ce type d’usage, la 5G est surtout synonyme d’une accélération globale de la révolution numérique dans tous les secteurs et pour toutes les applications autour de la santé, des smart grids, de la smart city avec ses futurs véhicules autonomes, de la réalité augmentée et réalité virtuelle, du commerce ou de l’infotainement, etc. Et c’est pourquoi, elle est un thème central au CES 2018 car les premiers déploiements sont déjà prévus pour 2019 et 2020. Pour s’y préparer législateurs, opérateurs, fabricants de processeurs (Intel, Qualcomm) ou d’appareils comme Apple ou Samsung ont déjà mis les bouchées doubles en coulisses et profitent aussi du Consumer Electronic Show pour faire quelques annonces.