Les voyants sont au vert en 2018 dans le secteur high-tech. Les chiffres de croissance 2017 ont été revus à la hausse et l’année 2018 s’annonce encore meilleure. Voici 3 bonnes raisons de démarrer l’année avec le sourire.

Prévisions de chiffre d’affaires du secteur en hausse, plus de 1 300 Md$ investis dans la transformation numérique et hausse du recrutement au programme ; l’année qui commence a tout pour plaire aux acteurs du monde numérique français.

 

1 - Des prévisions de CA du secteur en hausse

En 2018, le secteur numérique devrait croître de 3,6% selon le Syntec Numérique, soit le plus fort taux de croissance depuis 2011 en France. Après une année 2017 plus forte que prévue, le secteur s’établit à 53,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires. « Nous sommes fiers d’annoncer une croissance de 3,4% en 2017 pour le secteur logiciels et services. Un taux record depuis 2011, soutenu par les projets de transformation numérique, de plus en plus nombreux», précise le président du Syntec, Godefroy de Bentzmann. « On peut citer notamment les SMACS avec plus de 16% de croissance et les projets de mise en conformité règlementaire RGPD représentant en 2017, 670 millions d’euros de dépenses en logiciels et services». Les entreprises de conseil et services, déclarent un chiffre d’affaires en hausse de 2,9% en 2017 et 72% des Entreprises de Services Numériques ont vu leur chiffre d’affaires augmenter.

En  2018, la croissance sera principalement portée par l’évolution du modèle économique, l’IoT, la robotique, la cybersécurité et les ventes à l’international. En effet, la transformation numérique et les projets de mise en conformité pour le RGPD favorisent les entreprises du numérique. Les prévisions sont de +4,7% pour les éditeurs, portés par le modèle Saas, proposé par 2/3 des éditeurs au 3e trimestre. Pour les entreprises de conseil en technologies, la croissance prévue est de +4,5%. Les entreprises spécialisées dans les SMACS (Social, Mobile, Analytics, Cloud, Security) sont celles qui affichent le plus fort taux de croissance avec +16,2%. Cela représente une croissance nette de 1,3 milliard d’euros, soit 20,4% du marché. La part des entreprises SMACS va augmenter encore pour atteindre 22,6% du marché en 2018.

 

2 - 1 300 Md$ seront investis dans la mutation numérique en 2018

Selon une étude IDC, en 2018, pas moins de 1 300 milliards de dollars seront dépensés par les entreprises mondiales dans leurs projets de transformation numérique. Soit une progression de 16,8% par rapport à 2017. Plus de 21% seront dépensés en EMEA, soit 280 milliards de dollars.

IDC prévoit par ailleurs un taux de progression de 17,9% entre 2016 et 2021 pour atteindre 2 100 milliards de dollars d’investissements dans la transformation digitale. Les groupes industriels, les services professionnels, les fournisseurs et les services de connectivité seront les quatre secteurs d’activité qui investiront le plus en 2018 dans des projets de transformation numérique.

 

3 – Forte croissance des recrutements en 2018

Pour la 7e année consécutive, le secteur informatique a créé des emplois en France avec plus de 19 000 créations nettes en 2016. Au total 447 000 salariés travaillent dans 26 800 entreprises du secteur numérique. Les projections 2017 et 2018 sont à la hausse. Les entreprises du secteur vont d’ailleurs être de plus en plus confrontées à des difficultés de recrutement. « Avec 19 000 créations nettes d’emplois en 2016, l’enjeu du secteur ces prochains mois, porte sur la transformation de métiers et la formation afin de répondre aux besoins de recrutement des entreprises et leur difficulté à trouver les compétences adéquates », souligne Godefroy de Bentzmann.

Sources
IDC
Le monde informatique
Le blog du modérateur
The Economist