RP-VITA va bientôt circuler en autonomie pour assister professionnels de santé et patients américains.

Le robot RP-VITA, véritable avatar du professionnel de santé

Fruit de technologies en matière de robotique et de télémédecine, RP-VITA est le premier robot médical mobile, et à taille humaine, agréé aux États-Unis. Il "entrera dans ses fonctions" dans les couloirs et les chambres des structures hospitalières américaines d'ici quelques mois.

Comment fonctionne le RP-VITA ?

À l'aide d'un système de navigation de pointe et de détecteurs d'obstacle, il est capable de se déplacer de manière autonome dans un environnement médical, depuis sa station de base jusqu'au chevet du patient.

Actionné et contrôlé à la demande d'un professionnel de santé à partir d'une interface iPad, le robot RP-VITA peut se connecter au dossier médical numérique du patient, enregistrer de nouvelles données, et les envoyer en temps réel aux médecins en charge.

RP-VITA est équipé de système de reconnaissance faciale, de lecteur de puce RFID placée sur le patient pour la programmation du suivi de ses soins, d'outils de diagnostic comme un stéthoscope électronique, ou d'un système imagerie par ultrasons.

Grâce à son écran interactif multimédia, il permet aussi au patient et à sa famille d'interagir avec les professionnels de santé, à distance ou depuis la chambre d'hôpital, via un smartphone par exemple ou de connecter infirmière et médecin pour prendre très rapidement des décisions.

Le coût de fonctionnement de RP-VITA est évalué entre 4 000 et 6 000 $ par mois.

RP-VITA a été mis au point par 2 sociétés américaines : InTouch Health, spécialisée en solutions de télémédecine et iRobot, spécialisée depuis 1991 dans la conception de robots à usage militaire ou domestique.

Découvrir RP-VITA en vidéo

Le robot est-il l'avenir de l'homme ?

C'est une des grandes questions posées par l'exposition "Et l'homme… créa le robot" qui se tient jusqu'au 3 mars prochain à Paris.

En donnant son agrément à la mise en service du robot RP-VITA, la Food and Drug Administration (FDA) répond en tout cas que le robot est une des solutions pour l'avenir des soins de santé aux États-Unis, pour maintenir, voire améliorer leur qualité et leur efficacité, tout en diminuant leur coût.

Sous l'autorité du Ministère de la Santé et de l’Éducation américain, la FDA a pour mission d'autoriser la commercialisation de médicaments et de certains processus de soins sur le territoire.

La validation de RP-VITA intervient dans le cadre d'un grand programme sur les applications robotiques pour le secteur médical, militaire, scientifique et agricole lancé en 2010 par 5 agences gouvernementales américaines.

À voir : « Et l'homme... créa le robot »

 Musée des Arts et Métiers, Paris, jusqu'au 3 mars 2013

Cette exposition présente l'histoire et l'état des lieux de la robotique.

Conférence le 21/02 : Automatisation au travail : les hommes dépassés par les machines ?