De la chambre du patient, au cabinet du médecin, en passant par l’accueil ou les blocs opératoires, les tablettes tactiles ont trouvé leur place à l’hôpital. Le monde médical est inscrit dans la transformation numérique. Le progrès technologique facilite le travail des médecins, offre un gain de temps pour les équipes médicales et amène plus de confort pour les patients.

32_une

L’accès aux données des patients en milieu médical évolue à grande vitesse. Entre la dématérialisation des données et l’équipement des centres de soins en tablettes tactiles adaptées au milieu médical, le numérique devient un outil indispensable, les médecins et les patients sont de plus en plus équipés.

tablette medicaleLes tablettes côté médecins

Les solutions métiers médicales sur tablettes sont nombreuses aujourd’hui. Ces métiers exigent des configurations et des performances particulières adaptées, aux contraintes du secteur médical. Les tablettes tactiles utilisées par les médecins doivent respectées certaines normes. Durcie, elles sont équipées de boitier antichoc, antichute, anti microbien, anti-vibration, anti-humidité et anti-poussière. Elles sont également totalement étanches comme la tablette médicale Getac ou les tablettes PC médicale d’Hyppomed ou de CyberMed.

Bien protégées, les données sont stockées et partagées avec tous les membres des équipes médicales ce qui facilite la prise en charge du patient. Les équipes vont gérer les patients et suivre les dossiers médicaux en temps réel grâce à un environnement numérique homogène qui facilite aussi le travail des DSI du secteur de la santé. Connecté au réseau des hôpitaux et cliniques, les solutions métiers de la santé peuvent aussi s’étendre de la tablette aux terminaux personnels comme une montre connectée capable de recevoir des alertes et des informations à tout moment.

Les tablettes côté patient

tablette médicale lit patient

Aujourd’hui, dès l’entrée de certains hôpitaux des totems tactiles guident les visiteurs et les informent. Dans sa chambre, le patient, regarde les clichés de ses radios ou de son IRM que les docteurs commentent sur une tablette tactile. Il peut aussi gérer directement ses repas, son package TV et son dossier administratif sans bouger de son lit.

Les tablettes offrent ainsi plus de confort, mais sont aussi selon les applications proposées, un lien plus direct avec les informations médicales personnelles et l’évolution de leurs soins. L’hôpital Suisse d’Issy-les-Moulineaux a par exemple équipé depuis 2009 tous ses lits de terminaux mobiles tactiles et renouvelle les terminaux en 2015 pour offrir les meilleurs outils à ses patients. Ces derniers peuvent aussi connecter leurs propres appareils en wifi. Précurseur dans ce domaine, l’hôpital pense à installer la reconnaissance vocale pour faire encore évoluer le système et les services.

Les hôpitaux de Saint Lô et Coutances ont eux aussi déployés plus de 400 terminaux de santé pour les patients. "L'avènement de la e-santé dans la relation patient-soignant est inéluctable et nous pensons qu'il vaut mieux l'accompagner que de la subir", confie le directeur des deux hôpitaux au magazine Tic Santé. Les appareils proposent au patient des applications multimédia, un moyen de communication avec leurs proches ou leur médecin, mais aussi des informations de prévention sur leur pathologie. Des outils rassurants qui diminuent le stress, facteur parfois aggravant pour les patients.

Les tablettes côté enfants hospitalisés

Les meilleurs candidats aux tablettes tactiles en milieu médical sont sans aucun doute les enfants. Pas pour suivre leur dossier médical, bien sûr, mais pour se divertir et diminuer ainsi le stress et l’angoisse de l’hospitalisation. L’outil permet de jouer seul, de regarder des vidéos, d’écouter de la musique ou de communiquer avec ses proches grâce à un outil souvent familier pour l’enfant. La réalité augmentée ou virtuelle qui se développe est sans doute la prochaine étape pour aider les malades à mieux vivre leurs séjours en soin.

Exemple d’une Chambre domotique à l’hôpital


La première chambre 100% domotisée par OuestFranceFR

Sources : Ouest FranceDellDigilorHôpital SuisseTic Santé