Si les casques virtuels ont le vent en poupe, c’est que les contenus en 360° sont de plus en plus nombreux et les applications dédiées de plus en plus intéressantes. Pour les professionnels comme pour les particuliers, un casque virtuel permet aujourd’hui de voyager, s’amuser, travailler ou se soigner en immersion totale. Mais quel avenir se dessine dans ce monde virtuel ?

VR_water_une

Pour trouver du contenu pour un casque virtuel, il suffit aujourd’hui d’aller sur le PlayStore de Google, ou l’AppStore d’Apple en tapant Cardboard ou VR pour Virtual Reality ou dans le magasin Oculus-Samsung. Le site Youtube360 offre également de nombreuses vidéos sur des sujets très variés à voir dans son casque virtuel. Vous pouvez aussi créer vos propres vidéos avec des camera 360° comme le Theta 360 de Ricoh, la Samsung Gear 360, la KeyMission de Nikon ou l’ActionCam SP360 de Kodak. Le monde professionnel n’est pas épargné par le boom du virtuel.

Tout le monde peut donc s’y mettre aujourd’hui, du jeune joueur aux plus puissants, les applications de réalité virtuelle sont en plein boom en 2016. Le monde professionnel n’est pas épargné par le boom du virtuel. L’usage de la réalité virtuelle se développe dans les environnements professionnels et des projets fleurissent.

S’amuser avec la réalité virtuelle

Côté jeux vidéo, le plaisir est grand pour les fans qui peuvent s’immerger totalement dans l’univers de leurs héros. Les grands éditeurs de jeux comme Ubisoft préparent de très beaux jeux en 360°. L’éditeur français propose par exemple de survoler Paris dans la peau d’un aigle avec le casque de Sony pour PS4.

Parmi les jeux qui arrivent, le jeu Climb des studios Crytek permet d’escalader des montagnes avec les lunettes Oculus Rift. « Une expérience à la fois contemplative et totalement terrifiante », explique le magazine Time.

Se soigner en immersion totale

Les domaines d’applications sont immenses et des projets thérapeutiques comme celui de Bliss sont par exemple à l’étude. La société « L’Effet Papillon » travaille sur Bliss, un univers virtuel pour offrir une aide aux personnes malades en situation d’isolement et de stress et qui ont besoin d’évasion et de détente. D’autres tests sur la perception de la douleur auprès des patients et le traitement des phobies sont en cours aux USA par VR Scouts dans des hôpitaux ou encore en piscine pour travailler sur les effets thérapeutiques de l’eau.

Les possibilités dans le domaine médical auprès des patients sont immenses, tout comme du côté des médecins où la technologie virtuelle est aujourd’hui précieuse pour leur formation, notamment en chirurgie.

 

matrixQuel futur avec la réalité virtuelle ?

Les domaines d’applications sont infinis pour la réalité virtuelle, alors allons-nous créer un futur à la Matrix ?

Vivre les expériences à travers un casque virtuel et un écran commence déjà à inquiéter. Comme à chaque fois qu’une nouvelle technologie se démocratise, ses écueils sont pointés du doigt. Risquons-nous de vivre dépendants, isolés et immobiles sous nos casques virtuels ? « La réalité virtuelle est un outil très puissant sur le cerveau, capable de modifier les perceptions de la réalité», explique Daniel Mestre, directeur de recherche au CNRS interviewé par le journal l’Opinion il y a quelques jours. « Si derrière cette technologie des individus cherchent à manipuler les consommateurs, cela peut mal se terminer. C’est l’histoire de 1984 de George Orwell : on pourra devenir dépendant d’un monde capable de bugger. Mais il faut aussi imaginer le futur de la réalité virtuelle comme on a appréhendé le développement du téléphone. Il a changé nos vies. » La solution viendra peut-être de la réalité augmentée qui mélange le virtuel et le réel ? Le débat s’ouvre seulement.

minecradt réalité augmentéeRéalité augmentée, une technologie « concurrente » qui avance

Très tendance également, la réalité augmentée promet de nombreuses applications impressionnantes dans tous les domaines. Les démonstrations des lunettes Hololens de Microsoft font déjà rêver les joueurs et les développeurs. Jouer à Minecraft en réalité augmentée prendra une autre dimension dans le salon. Microsoft vient d’ailleurs d’acquérir le studio de développement indépendant français Asobo qui a développé les premiers jeux vidéo holographiques pour Microsoft. En prévente aux USA à 3000 $, le casque de Microsoft n’est pas encore pour tous, mais tout va très vite surtout dans le monde virtuel, alors patience…

Sources : Usine Digitale, Microsoft Hololens, Bliss, VR SCout,  Time, 3DS Dassault, L’Opinion, Le Figaro