Apple l’a promis le 13 juin dernier lors de sa conférence développeurs WWDC à San Francisco, son système Apple Pay sera lancé en France et en Suisse cet été. Les consommateurs pourront utiliser leur iPhone 6, ou ultérieur, pour payer leurs achats en posant simplement l’appareil sur les terminaux de paiement sans contact.

visa-iphone_une

Depuis iOS8  et l’arrivée du NFC (Near Field Communication) et de la biométrie sur les smartphones Apple récents, les utilisateurs peuvent payer avec leur téléphone. Enfin pour l’instant seuls les américains le pouvaient. Mais d’ici la fin de l’été, les français et les Suisses pourront eux aussi le faire puis l’Espagne.

scan CB Apple pay

Il suffira de poser son iPhone sur le terminal de paiement compatible tout en plaçant son empreinte sur le bouton principal pour autoriser l’achat sans même ouvrir une application grâce au lecteur d’empreinte Touch ID. L’appareil doit être allumé mais il peut être en veille pour que cela fonctionne. Le système marchera aussi avec les iPad Air 2 et ultérieurs, l’Apple Watch et sur le prochain Mac OS. Cela permettra d’acheter en ligne encore plus facilement et rapidement.

CB iphoneCe porte monnaie dématérialisé est géré par l’application Wallet, déjà installée sur les iPhones et permettant de gérer les billets de train, d’avion, de spectacle ou encore les cartes de fidélité. Après avoir scanné la carte ou entré son numéro, Wallet génère et mémorise un numéro Token unique et le stock dans la puce NFC qui fait office de coffre fort. Le numéro de la carte bancaire n’est jamais stocké dans le téléphone ni échangé avec les commerçants. Le paiement est autorisé ensuite grâce à la « Touch ID » de l’appareil qui peut stocker cinq empreintes différentes. L'utilisateur peut aussi payer sans enregistrer une empreinte pour sa carte. Il paye alors avec son code secret, mais cela diminue l’intérêt du système qui ressemble ainsi d’avantage au paiement classique par carte bleue. En plus d’être aussi sécurisé qu’une carte bancaire, le Wallet offre des services très pratiques pour l’utilisateur. Il permettra notamment de consulter son historique de transactions facilement. L’application pourra indiquer quelles sont les 10 dernières transactions réalisées et, selon les banques, elle pourra aussi afficher les transactions effectuées avec sa carte bancaire directement.

Toutes les banques ne seront pas compatibles Apple Pay au lancement, mais l’offre devrait se généraliser. Les clients de la Banque Populaire et de la Caisse d’Épargne (Groupe PBCE) seront les premiers à en bénéficier en France dès cet été.

Où payer avec son iPhone ?

Pour utiliser ce nouveau service il ne suffit pas de posséder un iPhone récent et d’être à la Caisse d’Épargne ou la Banque Populaire, il faudra aussi trouver des commerçants disposants d’un terminal de paiement sans contact activé. Un système qui s’étend au fur et à mesure que le parc se renouvelle mais qui n’est pas encore généralisé en France. D’après les derniers chiffres du GIE CB qui regroupe plus de 130 établissements prestataires de services de paiement, 408 700 terminaux sans contact sont actuellement utilisés en France, soit 29,4% du parc installé.  Parallèlement 59% du parc de CB installé est compatible avec le paiement sans contact. « Avec le renouvellement des cartes bleues et la généralisation des terminaux de paiement sans contact, d’ici 2020 tout le monde pourra payer avec son smartphone», assure Charlotte Desbons, directrice marketing et communication de Visa Europe.

parc terminaux NFC mai 2016

Et sur Android ? 

Olimpicshop

Apple sera donc le premier à proposer ce système en France mais il devrait être suivi par Samsung et d’autres rapidement. En 2014 Samsung avait annoncé son Samsung Pay et Google son Android Pay. Après la Corée du Sud, les USA, Singapour et l’Australie, Samsung Pay vient d’être lancé en Espagne pour tous les utilisateurs de Galaxy S7 et S6 qui peuvent désormais payer avec leur téléphone. Aucune date n’a encore été annoncée pour la France, les prochaines étapes sont le Brésil, le Canada et le Royaume Uni qui peut lui déjà payer avec Android Pay et Apple Pay.

Sources: AppleLes NumériquesCartes BancairesITespressoFrandroid