Le lancement de 9 Réseaux Thématiques nationaux en complément des Métropoles French Tech a fait partie de l’actualité du digital fin juillet dernier. Autour de la thématique EdTech/Entertainment se regroupent toutes les technologies relatives à l’éducation, à la culture et aux médias. Explications sur ce nouveau maillage dédié à l’innovation et à l’émergence de start-up d’excellence.

30Sept1_EdTech_FrenchTech_une

La dynamique pour l’écosystème entrepreneurial en France continue de s’étoffer. Pour rappel, cet écosystème a d’abord été constitué dans l’Hexagone autour du lancement de 9 Métropoles French Tech en 2014, complétées depuis par 4 autres territoires. Les labels de ces 13 territoires ont d’ailleurs été reconduits cet été pour une durée de 2 ans.

Les Réseaux Thématiques nationaux : 2e grande phase de la French Tech

Les 9 thématiques* dont l’EdTech Entertainment ont été sélectionnées en fonction « des secteurs d’activités les plus dynamiques en termes de start-up », précise le site French Tech. Ils répondent à une volonté de mettre en réseau des initiatives innovantes, jusqu’alors plus ou moins ‘’isolées’’ au sein d’une Métropole ou dans l’Hexagone mais en marge de l’écosystème French Tech. Il s’agit donc de créer de nouvelles communautés, fédérées autour d’un secteur d’activité spécifique.

EdTech Entertainment : 10 spécialisations autour du réseau

Ce réseau englobe le plus grand nombre de domaines par rapport aux 8 autres Réseaux Thématiques*. Ces domaines sont répartis en 2 grandes catégories :

  • Éducation et formation: les start-up françaises se positionnent de plus en plus sur des marchés tels que le serious game, les MOOC, l’adaptive learning, le social learning ou encore la réalité augmentée et la robotique. Dans le secteur de l’éducation, l’innovation numérique occupe encore « une place limitée » souligne le communiqué du gouvernement mais la situation est en pleine évolution grâce aux très nombreuses expérimentations mises en place et au plan numérique annoncé en 2015, stipule encore le communiqué.
  • Industries culturelles et créatives (ICC) : les ICC incluent la culture, les médias, l’édition, le transmédia, les jeux vidéo, le divertissement, les loisirs. Globalement, c’est une filière clé du rayonnement et de la compétitivité de la France avec 2,7 milliards d’euros d’exportations de biens culturels, la plus exportatrice étant le jeu vidéo souligne le gouvernement.

D’un point de vue de la répartition géographique, le réseau EdTech Entertainment est distribué sur une grande partie du territoire français, comme le montre la carte ci-dessous.

En termes de fonctionnement, chaque réseau devra élire un secrétaire national pour le faire vivre, et chaque écosystème membre devra mettre en place des actions concrètes selon une feuille de route annoncée pour novembre 2016 avec des premières concrétisations prévues dès décembre 2016.

Chaque réseau aura accès à toute la ‘’boite à outils’’ de la French Tech déjà opérationnelle pour favoriser la croissance des start-up du secteur concerné’’, mentionne le communiqué de presse.

30Sept2_EdTechEntertain

Les Hub French Tech : 3e niveau de maillage French Tech

Lancés après les Métropoles, il y a 18 mois, les Hubs French Tech visent à créer des représentations internationales permanentes de la French Tech,  disposant chacun d’un  ‘’ambassadeur’’. Leur mission : aider les start-up françaises à s’implanter à l’étranger grâce à un réseau déjà constitué sur place d’entrepreneurs, d’investisseurs et de dirigeants français.  Les Hubs French Tech sont au nombre de 12, localisés en Amérique du Nord, Asie, Afrique et en Europe. La liste sera étoffée d’ici fin 2016.

* Les 8 autres réseaux thématiques

  • CleanTech et Mobility (Technologies vertes, énergies, transports intelligents, développement et ville durable, nouvelles formes de mobilité, smart city )
  • FinTech (Finance, néo banque et banque, assurance, blockchain, robot advisors, crowdfounding, crowdlending)
  • FoodTech (Agriculture, agronomie, agroalimentaire, alimentation, restauration)
  • HealthTech (e-santé, médecine, bien-être, silver économie, dispositifs médicaux)
  • IoT et manufacturing (Internet des Objets, objets connectés, hardware, Impressions 3D, drone, robotique)
  • Retail (e-commerce et commerce, distribution, consommation collaborative)
  • Security Privacy (Cyber-sécurité, défense, protection des personnes et des données personnelles)
  • Sports (Événements et coaching)