Les Trophées excellencia 2015 ont mis en avant 12 jeunes talents féminins du High Tech, en présence d’Axelle Lemaire, secrétaire d’état au numérique, mardi 29 septembre dernier. Ce Trophée soutient les orientations et projets numériques initiés par des femmes et encourage leur carrière dans le secteur.

excellencia_logo

Organisé en 2015 par Femmes du Numérique, Commission de Syntec Numérique et l’association Pasc@line, le Trophée excellencia est soutenu depuis sa création, entre autres, par Econocom, activement représenté par Véronique di Benedetto. La  Vice Présidente France  d’Econocom, également, Présidente de Femmes du Numériques et membre du conseil d’administration de Syntec Numérique souligne que « le message clé de ce Trophée réside dans l’attractivité des métiers du numérique t la capacité d’entreprendre dans ce domaine  », et sur le fait que les femmes doivent saisir les opportunités qu’offre ce secteur.

«  Demain, tout le monde devra développer une double compétence avec une expertise technologique et une expertise business. Les jeunes filles qui choisiront de s’orienter vers une école d’ingénieur du numérique auront un boulevard devant elles pour faire aussi, par exemple, du marketing, en ayant cette capacité à programmer et à gérer de la data de façon appropriée pour le business. Les femmes  doivent être des actrices de cette transformation digitale».

Ce sont 12 jeunes femmes en 2015, sur les 79 candidates postulantes, qui ont été distinguées par le Trophée excellencia pour rendre visible  leur engagement et leurs initiatives autour des technologies numériques. En 2014, la première édition de cet événement avait récompensé 5 lauréates.

excellencia_lauréates

Le Prix Entrepreneure a été décerné à Laura Fort pour sa start-up PixMix Studio. Ce prix a pour vocation de soutenir un projet de création d’entreprise dans le secteur du numérique. Il s’accompagne de 4 mois d’accélération technique et marketing et de coaching personnalisé. PixMix Studio conçoit des jeux interactifs pour smartphones et tablettes à destination des jeunes enfants. Ces jeux innovants s’appuient sur les travaux de recherche en neurosciences.

Le prix Association est revenu à Cécilia Lejeune pour la création de Virtual Association. Ce prix permet d’accompagner l’action dans laquelle s’est investie bénévolement cette étudiante. Virtual Association, créée en 2014, fait la promotion des principes et des applications de réalité virtuelle, à travers l’organisation d’événements. Grâce à ce prix, l’association sera soutenue pendant un an avec un mécénat de compétences et/ou financier d’une entreprise partenaire pendant une année. Cécilia Lejeune bénéficiera aussi de séances de coaching personnalisé.

Le prix Etudiante a été remis à 10 jeunes filles qui vont intégrer une école d’ingénieur : Léa Lemercier (ECE), Coranne Bechlem  (EMSI), Mathilde Chauvet (ENSEEIHT),  Alice Verkindt (Ensimag), Victoria Guehennec (Epita), Hélène Recotillon (ESIEA), Alanis Hyon (ESILV), Clara Tersen (Mines de Nantes), Emeline Bergiste (Telecom Nancy), Nathalie Tran  (Telecom ParisTech).

Ces établissements, partenaires du Trophée  prennent en charge les frais de scolarité pour l’ensemble du cursus des étudiantes lauréates. Et leur diversité est une nouveauté cette année que le Délégué général de l’association Pasc@line tient à mentionner.

 « Notre objectif cette année était d’attirer plus de jeunes filles. L’an dernier, le Prix Etudiante ne concernait qu’une seule école, l’EPITA. Nous avons donc cette année choisi dix écoles représentatives de la région parisienne et de la province, publiques et privées. Pour rappel, les écoles publiques recrutent leurs étudiants sur concours après les classes préparatoires alors que les écoles privées sélectionnent leurs étudiants post-bac sur dossier. Nous avons fait en sorte qu’il y ait un équilibre pour le Prix Etudiante ». Christian Colmant, Pasc@line

En savoir plus sur le Trophée excellencia 2015