Pour la traçabilité des biens, la qualité ou l’optimisation globale des processus industriels, la technologie RFID prend du galon.

Le plus grand péage routier du monde s’appuie sur la technologie RFID

Moins impressionnantes que les applications pour une nouvelle politique industrielle comme en Allemagne ou pour le secteur pétrolier et gazier, les applications de traçabilité dans les transports ou la logistique sont régulièrement mises en avant. Le Canada, plus particulièrement la région de Vancouver s’enorgueillit depuis peu d’avoir mis en service le péage routier sans barrière le plus imposant de la planète. Le portique installé à l’entrée du Port Man Bridge basé sur des capteurs RFID enjambe 12 voies de circulation sur une longueur de 70 mètres. Il est capable d’enregistrer plus d’un million de passages par jour, plusieurs types de plaques d’immatriculation et, paramètre important pour cette région du globe, quelles que soient les conditions météorologiques.

La RFID, base de la prochaine révolution industrielle allemande

L’Allemagne a misé depuis 2012 sur un grand projet de dynamisation de son industrie basé sur l’internet des objets, l’automatisation des processus par flux d’informations entre objets connectés.

De l’approvisionnement en matériaux, aux phases de production, jusqu’au stockage des produits finis, les chaînes de production seront ainsi gérées par des émetteurs basés sur la technologie RFID et l’ensemble de la chaîne sera suivi en temps réel par des capteurs/lecteurs de données et des Systèmes d’information adéquats.

En collaboration avec les instances politiques, économiques, les chercheurs et industriels,  l’Allemagne envisage sa prochaine révolution industrielle hyper connectée, un projet qu’elle a baptisé « Industrie 4.0 » et qui n’en est plus au simple stade d’intention. Des firmes comme Bosch ou Siemens ont déjà engagé des développements pilotes pour transformer la future usine allemande en « smart factory ».

À lire : L’usine du future du plan allemande ”Industrie 4.0” s’esquisse au CeBIT

Industry 4.0 – Germany takes first step toward the next industrial revolution

Les puces RFID au service de l’industrie du gaz et du pétrole

Dans la même veine que l’optimisation des futurs processus industriels allemands, la technologie RFID est également un des nouveaux atouts des plateformes d’extraction pétrolière ou de gaz pour gérer la production et la maintenance des stations offshore ou difficiles d’accès. Le consortium Oil & Gas RFID Solution Group offre d’ores et déjà un grand nombre de solutions pour adapter la RFID aux différentes problématiques de cette industrie : inspection des matériels de forage, fuite, surveillance et sécurité des personnels, etc.

Pour en savoir plus sur la RFID avec l’e-media

RFID : une des technologies de l’Internet des objets