Depuis plusieurs mois HEC et l’école 42 unissent leurs savoir faire au profit de l’entrepreneuriat digital. La célèbre école de commerce, et celle du patron de Free, Xavier Niel, ont signé en juin dernier un partenariat qui élargit encore leur collaboration au sein d’un programme  pour donner naissance à la nouvelle génération d’entrepreneurs numériques.

ecole-42_une

Stéphane Madoeuf

Les deux écoles que tout oppose, l’école 42 sans sélection sur diplôme à l’entrée, ni distribution de diplôme officiel à la sortie, et HEC, difficile d’accès et au diplôme reconnu dans le monde entier, s’unissent pour stimuler les élèves tentés par la création d’entreprise numérique.

« Ce qui pouvait paraitre au départ paradoxal, de mélanger une vielle dame comme HEC née en 1881 et un BB de 2013 comme l’école 42 marche au contraire très bien. », raconte Stéphane Madoeuf, directeur de la Majeure Digital d’HEC. « Les étudiants de l’école 42 aiment venir chez nous et ceux d’HEC sont très demandeurs pour aller chez l’école 42 et se mettre au code. Ils ont pris conscience qu’il n’y a pas de choix aujourd’hui pour comprendre les projets entrepreneuriaux ou internes, il faut comprendre le code. Malgré la différence de profils entre les élèves des deux écoles - la moitié des élèves de l’école 42 n’ont pas le bac - les deux mondes se mélangent et prennent du plaisir à travailler ensemble. »

HEC-Paris-et-l-Ecole-42-lancent-aujourd-hui-la-track-Digital-Entrepreneur-HEC-Paris-2016

Le partenariat entre HEC et l’école 42 comporte 3 volets :

  • Une collaboration de l’école 42 aux académies d’HEC, programme à temps plein de trois semaines destiné à sensibiliser les étudiants de première et deuxième année d’HEC, au digital sur différents thèmes en cours d’élaboration.
  • Deux Certificat Digital ( Entrepreneuriat et transformation digitale) , un programme intensif de 5/6 semaines destiné aux étudiants de dernière année de la grande école, des MBA d’HEC et de l’école 42 ainsi qu’aux élèves de certaines écoles de design, et à quelques jeunes recommandés par des associations.
  • Un track digital entrepreneur, une spécialisation de deux mois commune à HEC et l’école 42, au sein de la Majeure Digital – option Digital Entrepreneur. Le programme recevra des étudiants d’HEC Paris et de l’école 42 bien sûr, mais sera également ouvert aux écoles de design.

« La rencontre entre la volonté entrepreneuriale de nos étudiants et l’approche disruptive des étudiants de l’école 42 nous engage dans une dynamique de créativité à forte valeur ajoutée », souligne Eloïc Peyrache, Directeur Délégué de l’Ecole HEC. « Ce partenariat va renforcer notre volonté de conjuguer au mieux les talents pour favoriser la création de startups, qui se développeront par la suite en France ou à l’étranger. »

Le dernier Certificat Digital entrepreneur a permis le lancement de 45 startups en 9 semaines. Le programme était organisé en quatre séquences : développer et valider le concept ; concevoir le produit ; développer l’offre et finaliser le projet. Les élèves étaient accompagnés par des professionnels, des coachs et des experts du secteur et ont dû défendre leurs projets devant un jury composé de responsables d’entreprises de capital-risque et d’Accélérateurs. « Le Certificat d’Entrepreneuriat Digital Paris-Saclay est moins conçu comme une formation à l’entrepreneuriat, que comme un dispositif de lancement de startups », précise Julien Lévy, directeur du Centre digital d’HEC. « L’objectif de Stéphane Madoeuf et Guillaume Le Dieu de Ville, qui pilotent le programme, est qu’à l’issue de ces 9 semaines, chaque équipe participante se lance : soit qu’elle démarre son activité, soit qu’elle lève des fonds, ou qu’elle intègre un accélérateur en France ou à l’étranger. »

La partie la plus importante de la collaboration entre HEC et l’école 42 est autour de la création du track digital entrepreneur dans la Majeure Digital durant son second semestre. Lors du premier semestre, les 70 élèves de la majeure suivent le cursus basé sur l’apprentissage par la réalisation, « learning by doing ».

Les élèves souhaitant s’orienter vers l’entrepreneuriat digital enchaînent ensuite avec un concours de développement par équipe, un hackathon orchestré par Stéphane et Guillaume. Au second semestre, 50% des étudiants de la majeure démarrent la phase de la track Digital Entrepreneur au sein de l’école 42 et ils sont rejoints par des élèves d’HEC entrepreneurs, des élèves de l’école 42 et d’écoles de design.

Le programme était organisé en quatre séquences : développer et valider le concept ; concevoir le produit ; développer l’offre et finaliser le projet. Les élèves étaient accompagnés par des professionnels, des coachs et des experts du secteur et défendent leurs projets devant un jury composé de responsables d’entreprises de capital-risque et d’Accélérateurs. « La track Digital Entrepreneur est moins conçu comme une formation à l’entrepreneuriat, que comme un dispositif de lancement de startups », précise Julien Lévy, directeur du Centre digital d’HEC. « L’objectif de Stéphane Madoeuf et Guillaume Le Dieu de Ville, qui pilotent le programme, est qu’à l’issue de ces 9 semaines, chaque équipe participante se lance : soit qu’elle démarre son activité, soit qu’elle lève des fonds, ou qu’elle intègre un accélérateur en France ou à l’étranger. »

xavier nielLa première édition démarrée en février 2016 est toujours en cours et se terminera par une présentation finale le 31 mars prochain sur le campus d’HEC. Les élèves d’HEC ont 2 mois  pour monter leur startup digitale. Tous les 15 jours ils présentent leurs projets devant des Fonds et Accélérateurs afin de valider l’existence d’un marché assez large pour la viabilité du projet. « Profitez de ce programme car beaucoup de gens ont la même idée : l'exécution est déterminante. Soyez tenaces ! », conseille Xavier Niel, co-fondateur de l’école 42 et parrain de la première promotion de la track Digital Entrepreneur.

Sources : HECL’étudiant Le FigaroÉcole 42HEC Majeure Digital