Nos usages à titre de consommateurs, nos contextes d’utilisation d’Internet, nos outils professionnels, nos méthodes de collaboration, nos interfaces : tout a profondément évolué en à peine une décennie, depuis la généralisation du web. Et la digitalisation de notre environnement associée à la mobilité s’accompagne pour les designers de nouveaux principes de conception.

design-webL’expérience utilisateur (UX), gage de réussite des projets de transformation digitale

Selon la définition de Jakob Nielsen et Don Norman, l’expérience utilisateur englobe tous les aspects des interactions des utilisateurs finaux avec l’entreprise, ses services et ses produits. C’est une démarche holistique avec pour principe de base la simplicité, l’élégance, la fluidité, la réponse à des besoins. Elle doit se distinguer de l'utilisabilité, une des caractéristiques propre au design d’interface qui permet aux systèmes conçus d’être faciles à maîtriser, efficients et agréables à utiliser.

Or, comme l’a  récemment souligné Thierry Raguin, expert Mobilité & Design UX chez Econocom-Osiatis : «  le terme UX est de plus en plus utilisé mais reste bien trop souvent limité à un simple travail sur les interfaces : ergonomie, wireframes et interface graphique [...]  Le design d’interface et le design visuel ne représentent que les étapes finales de la conception d’une solution digitale. Le design UX doit intervenir dès les premières étapes d’un projet en plaçant les utilisateurs au cœur du système pour établir leurs besoins à partir de leurs motivations et de leurs habitudes de travail mais aussi de leurs frustrations et difficultés avec le système ou processus existant » (Le design UX au cœur de la transformation digitale, JDN).

App mobile : 1 à 3 minutes pour convaincre

Quelques chiffres : selon Nielsen, en 2013, les Américains ont passé 34 heures par mois à utiliser leurs terminaux mobiles, 86 % de leur temps sur des applications (vs 14 % sur leur navigateur mobile). 95 % des cadres disposent d’un smartphone et l’utilisent pour la gestion d’emails, de documents, la planification de rendez-vous et la vidéoconférence. Et les études montrent qu’un utilisateur adoptera ou n’adoptera pas une nouvelle application mobile selon son ressenti lors des toutes premières minutes de prise en main.

La montée en puissance l’Internet mobile impose de penser ‘’Mobile-First’’ et ‘’Mobile-Only’’

Pour les concepteurs et éditeurs d’applications de productivité et métiers, la réponse doit donc être à la hauteur de ces nouveaux usages et besoins. Le choix de la plate-forme (iOS, Android), l’implication de développeurs et de designers très spécialisés, la sélection de fonctionnalités essentielles (et pas plus), la réflexion sur la complémentarité d’usage entre terminaux mobiles et PC sont les fondements d’une approche Mobile-First pour capter avec succès les nouvelles opportunités affirme un investisseur dans le secteur des technologies digitales. (Software entrepreneurs must go Mobile-First or die, TechCrunch). L’expression Mobile-First a été introduite dès 2011 par Luke Wroblewski, directeur produit chez Google et l’approche est axée sur la situation d’usage du service connecté.

Quant à l’étape suivante de ces évolutions, elle pourrait être l’approche ‘’Mobile-Only’’. Le format du smartphone, devenu une « véritable télécommande de notre quotidien », impose ses normes pour la création de services et de contenus, comme l’anticipe le Français Fred Cavazza, expert en e-commerce (L’Internet mobile : du Mobile-First au Mobile Only, Visionnary Marketing).

responsive-vs-mobile-first-webdesign

Le Responsive Web Design (RWB) pour un contenu adaptable

Du contenu consultable quel que soit le contexte (sur Web PC petits et grands écrans et sur terminaux mobiles, smartphone ou tablette) est bien la différence avec la conception Mobile-First centrée sur les contraintes du support mobile à laquelle l’application est destinée. Le site web adaptatif (en responsive) est conçu avec une interface auto-adaptable en fonction des formats d’écran de consultation et avec une excellence de rendu quelle que soit la plate-forme.