Les technologies solaires font une entrée remarquée dans les centres de données pour limiter leur consommation d’énergies fossiles.

À Grenoble, le premier data center solaire européen

Opérationnel depuis le printemps 2011, le data center de Business& Decision Eolas fait office de référence en matière de démarche éco responsable. Il est le résultat des dernières technologies en matière de gestion énergétique : refroidissement par circulation d’eau puisée dans une nappe phréatique, processeurs basse consommation et installation de surfaces photovoltaïques.

Avec un toit équipé de champs de panneaux solaires qui participent également à l’étanchéité du bâtiment, et la façade sud entièrement recouverte de panneaux, ce data center est le premier exemple du genre en Europe.

Apple : 60 % d’énergie générée sur site

Au printemps 2012, Apple a annoncé doubler sa superficie d’installation solaire autour de son data center à Maiden en Caroline du Nord. Avec presque 1 km² de terrain dédié aux panneaux photovoltaïques, l’énergie produite annuellement est évaluée à 84 millions de kilowatt-heure (kWh), soit l’équivalent de la consommation de 8 300 foyers.

Couplée à la technologie de piles à combustible productrices d’électricité verte à faible coût de la société californienne Bloom Energy, les installations d’Apple permettront de  générer 60 % de l’énergie nécessaire à son data center, les autres 40 % étant achetés à des fournisseurs régionaux spécialisés en énergie renouvelable.

À lire sur l’e-media