D’ici un an, 93% des grandes entreprises disposeront d’une stratégie de workshifting selon une étude Citrix.

Réduction des budgets IT et des dépenses globales de gestion
C’est l’un des arguments avancés par les grandes entreprises interrogées*pour promouvoir le travail nomade et mettre en œuvre à très court terme les politiques adaptées. 37 % de ces grandes entreprises offrent déjà un encadrement au travail nomade et 42 % envisagent de renforcer leur stratégie au cours des 12 prochains mois.

Parmi les réductions de coût, les décideurs IT envisagent tout particulièrement celles liés à :

  • La fidélisation des talents au sein de l’entreprise (51%)
  • La gestion et d’administration du parc IT (48%)
  • La centralisation de l‘infrastructure IT (46%)
  • La surface immobilière (42%)
  • Les voyages (31%)

Meilleure productivité et meilleure qualité de service
Offrir plus de flexibilité aux collaborateurs pour travailler depuis leur domicile ou lors de leurs déplacements, leur faciliter l’accès au système d’information à tout moment, depuis n’importe quel lieu et à partir de plusieurs terminaux mobiles est aussi envisagé comme un levier pour accroître leur productivité et délivrer une meilleure qualité de services aux clients.

Virtualisation et sécurité
90 % des responsables IT interrogés ont avancé la virtualisation des postes de travail comme source potentielle d’une meilleure sécurisation des données contre d’éventuelles attaques informatiques ou la perte de données sensibles.

En marge de ces préoccupations sur la sécurité des données, les sondés créditent la virtualisation d’un réel bénéfice pour la collaboration avec les différentes parties prenantes dans l’activité de l’entreprise : partenaires, prestataires, fournisseurs, etc.

Workshifting : a global market research report
Initiée par Citrix et réalisée par Vanson Bourne en octobre 2011, l’étude a permis  de recueillir les témoignages de 1100 décideurs IT de grandes entreprises de 11 pays : Australie, Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Inde, Japon, Pays-Bas, Royaume Uni et États-Unis.
> Tous les résultats de l’étude