Les start-up peuvent-elles réveiller l’âme d’enfant des grands groupes ? Véronique di Benedetto d’Econocom France et Daniel Jarjoura de StartUp42 donnent leur point de vue.

Avantages et inconvénients d’être un grand groupe ou une start-up

partenariat-startup-entrepriseStructuration, portefeuille client, financement, produits phares sont les points forts des grandes entreprises. Mais leur taille, leur organisation sont souvent des freins à la flexibilité et à l’esprit d’innovation. Parce qu’ « il est toujours difficile de s’auto-réformer », l’impulsion externe d’une start-up peut alors être une nouvelle source de dynamisme.

Dans cette tribune publiée dans l’Usine Digitale, Véronique di Benedetto, Directrice Générale d’Econocom France et Daniel Jarjoura, fondateur et directeur StartUp42 exposent les défis auxquels sont confrontées les grandes entreprises et les start-up dès lors qu’elles envisagent de se rencontrer puis de nouer des partenariats, ces « formidables leviers » pour chacune des structures qui doivent s’assortir de précautions soulignent Véronique di Benedetto et Daniel Jarjoura.

Lire l’intégralité de la tribune ‘’Les start-up peuvent-elles réveiller l’âme d’enfant des grands groupes ?’’