Du suivi médical au Quantified Self, les applications mobiles créent un nouveau mode de surveillance.

Les applications médicales mobiles

Le secteur de la santé n’a pas raté l’opportunité créée par l’avènement des technologies mobiles. Les innovations au service des autorités sanitaires et des patients s’étoffent de mois en mois et ouvrent de nouvelles perspectives, entre autres,  pour les pays en voie de développement.

On pourra citer par exemple l’utilisation de smartphone comme microscope mobile pour détecter, sur la base de gouttes de sang, des cas de paludisme et surveiller la propagation d’une épidémie. 2 initiatives, l’une américaine et l’autre issue d’un consortium de laboratoires européens travaillent dans ce sens.

En marge de ce type de macro-surveillance, c’est aussi la relation entre médecin et patient qui bénéficie directement des applications mobiles.

Et les exemples sont nombreux, à l’instar du tensiomètre intelligent connecté à l’iPhone d’un particulier et synchronisé avec le système informatique du médecin traitant, de l’application DbtMobile pour le suivi des diabétiques ouiSommeilapplication mise au point par les spécialistes de l’hôpital Hôtel-Dieu à Paris pour mesurer un profil de dormeur et détecter d’éventuels troubles comme les apnées.

En termes de prévention, les objets connectés, via capteurs et majoritairement via des applications mobiles apportent également leur lot d’innovations. L’application ProxiZen permet de surveiller les personnes en perte de mobilité et d’autonomie grâce la télévision et un smartphone.Alerte Pollen envoie quotidiennement sur smartphone des notifications générales par zone géographique en France et aussi personnalisée en fonction de la sensibilité de l’utilisateur. Et la mesure de la température corporelle via smartphone et capteur infrarouge est d’ores et déjà en marche.

Le QuantifiedSelf : pour passer des bonnes résolutions à l’action

Phénomène très en vogue aux États-Unis et dans le milieu sportif, le Quantified Self (mesure de soi) permet de monitorer son hygiène de vie, d’enregistrer ses données personnelles, voire de les partager sur des plateformes communautaires pour comparer ses performances et garder la motivation.

Après les fêtes de fin d’année, vous ferez un régime ? Aidez-vous d’une balance intelligente 

connectée par WiFi et Bluetooth pour vérifier votre poids, votre indice de masse graisseuse et savoir comment votre alimentation ou votre mode de vie peuvent influencer votre silhouette.

2013 sera l’année où vous arrêtez de fumer et de votre retour à un exercice physique régulier, voire à un objectif sportif ambitieux ? Utilisez un ˝coach digital˝ pour programmer l’abandon de la cigarettepourenregistrer votre rythme cardiaque  et adaptez votre programme d’entrainement en fonction de votre forme.

En savoir plus sur le Quantified Self, un article Le Monde