Facilités par les connexions haut-débit et la Haute Définition, les Massive Open Online Courses (MOOC) ouvrent à tous et partout dans le monde l’accès à l’éducation.

 

Qu’est-ce qu’un MOOC ?

Actuellement très médiatisés, les MOOCS (enseignement de masse ouvert en ligne) sont des cours à distance, généralement de niveau universitaire, dispensés gratuitement sur des plateformes de distribution online et à l’échelon mondial. Ils sont donc accessibles à tous les publics et dans toutes les régions du monde à condition d’avoir une connexion Internet adéquate. Coursera, Udacity ou la Khan Academy sont les plateformes pionnières et les plus prisées.

 

Coursera, Udacity et khan Academy

Les start-ups Coursera et Udacity ont été créées aux États-Unis par des professeurs de Harvard et du Massachussets Institute of Technology (MIT), La Khan Academy par un financier philanthrope.

Coursera a moins de 2 ans d’existence. Elle dispense d’ores et déjà quelque 380 cours, grâce à des accords de partenariat avec environ 80 universités américaines, asiatiques, européennes comme l’EPFL en Suisse ou l’École polytechnique en France.  En mai 2013 Coursera cumulait déjà 3,1 millions d’utilisateurs. La structure s’est aussi récemment ouverte à des formations pour les enseignants américains de l’école secondaire.

Ces plateformes, pas encore reconnues par les structures institutionnelles mettent gratuitement les cours en ligne mais ne délivrent pas de diplôme. En revanche, contrairement à la Khan Academy, Coursera et Udacity sont des structures avec un modèle économique basé sur le profit. Moyennant finance, elles proposent aux étudiants inscrits des certificats et offrent également un service de placement.

 

Face au MOOC, les universités ripostent

Issus du croisement entre nouvelles technologies et innovation pédagogique, les MOOCs ouvrent aussi un grand débat au sein des universités qui, face à ce nouveau phénomène doivent se positionner pour assurer leur légitimité future.

Pionnier en matière d’enseignement en ligne avec son système de ressources en ligne OpenCourseWare (Voir article e-media Le partage de savoirs grâce aux nouvelles technologies), le MIT s’est récemment associé avec plusieurs grandes universités américaines (Harvard, Berkeley) pour créer EdX, une plate-forme à but non lucratif. La Grande Bretagne dispose également maintenant d’une offre officielle de cours en ligne avec Future Learn.

Dans les pays francophones, le Campus Numérique Francophone (CNF) est aussi une réponse à l’essor de l’enseignement à distance 2.0. Le CNF est un réseau d’universités regroupées autour d’un outil numérique pour le partage de projets pédagogiques et d’enseignement à distance.

Dans sa feuille de route pour le numérique publiée en février 2013, le gouvernement français a également pointé l’enjeu du numérique pour l’enseignement et a lancé le projet ‘’France Universités Numériques’’ (Voir le document officiel en page 3). Il ambitionne de créer une véritable offre d’enseignement supérieur à distance et de labelliser des diplômes d’ici 2017.