Selon IDC, les technologies, produits et services autour de la ‘’3e plate-forme’’ informatique constituent l’avenir du secteur IT.  Une tendance que les prévisions 2014 du cabinet confirment. 

Network cablesLe poids économique de la  3e plate-forme technologique d’ici 2020

Basé sur la mobilité, les services cloud, l’analytique et les réseaux sociaux, le concept de la 3e plate-forme technologique dessine la transformation du modèle IT. Ce concept s’oppose aux 2 premières plateformes représentatives de l’histoire de l’informatique : l’ordinateur central et l’informatique répartie. Il y a un an, IDC envisageait que les technologies liées à cette 3e plate-forme seraient les principales sources d’innovation et à 90 % les moteurs de la croissance du marché IT d’ici 2020 (voir le communiqué 2013).

2014 :  89 % des dépenses IT mondiales pour la mobilité, le cloud et le big data

Dans ses prévisions 2014, IDC envisage une croissance mondiale annuelle des revenus IT de 5 %, soit l’équivalent de 2,1 milliards de milliards de dollars pour 2014 et renforce ses convictions sur l’impact de cette 3e plate-forme.

Les investissements dans les technologies liées à la mobilité, au Cloud, au Big data et aux réseaux sociaux devraient capter 89 % de cette croissance globale grâce au marché des smartphones et tablettes et à un rebond du marché serveurs, stockage, logiciels et services. Une ombre au tableau : une nouvelle baisse du marché des PC estimée à 6 %.

Détails des tendances IT 2014 selon IDC

  • Le passage des Infrastructures as a Service (IaaS) aux Plateformes as a Service (PaaS) et aux PaaS optimisés pour l’analyse des données sera source de valeur ajoutée pour les services. En témoigne l’orientation d’Amazon vers ses offres Amazon Web Services. Une tendance qui, selon IDC devrait faire réagir les acteurs traditionnels qui ne sont pas encore positionnés sur ce créneau.
  • Mobilité : l’engouement pour les terminaux mobiles se maintient. IDC prévoit une augmentation de 18 % des ventes de tablettes et de 12 % pour les smartphones avec la prépondérance en volume mais pas forcément en revenus pour l’écosystème Android.
  • Cloud : les revenus issus des technologies Cloud et des services devraient faire un bond de 25 % l’année prochaine.
  • Analytique : les technologies autour du Big Data sont promises à une croissance de 30 % et entraîne des attentes importantes – et une prolifération de nouvelles offres –  en termes de plate-forme cloud et d’applications optimisées pour l’analyses des grands volumes de données
  • Réseaux sociaux : les technologies autour de l’analyse des réseaux sociaux, de plus en plus intégrées au workflow des entreprises auront aussi le vent en poupe pour renforcer les stratégies marketing des marques et l’engagement des consommateurs et aussi pour alimenter les process de développement de produits et de services.
  • Datacenters : les centres de données orientés sur les services Cloud et leurs fournisseurs redynamiseront le marché des serveurs, du stockage et des composants réseaux.
  • Internet des objets : tendance émergeante, selon IDC, l’IoT accélèrera en 2014 les partenariats entre les fournisseurs IT traditionnels, les fournisseurs de services télécoms et les fabricants de semi-conducteurs. Des collaborations qui créeront un écosystème capable de générer un marché de quelque 8,9 milliards de milliards de dollars d’ici 2020.

Consulter l’intégralité des prédictions IT d’IDC 2014