Inscrit depuis peu dans le code du travail français, le télétravail fait l’objet de programme pilote hors de l’Hexagone et concernerait 1 employé sur 5 dans le monde.

Le télétravail pour moderniser l’organisation du temps de travail

Être préparé au télétravail,  organiser vie professionnelle et personnelle en travaillant hors les murs de l’entreprise sont les thèmes qu’un récent reportage de TFI a mis en avant pour présenter le télétravail en France avec 2 exemples très concrets,  celui d’Econocom France et du fabricant de pneumatiques Michelin.

Visualiser le reportage de TFI

Au sein d’Econocom, le télétravail pendulaire a été l’un des dispositifs mis en place en 2012 dans le cadre du programme social SHARE visant à moderniser et améliorer la qualité de vie au travail des collaborateurs du groupe. En savoir plus sur le programme SHARE d’Econocom

13 % de télétravailleurs dans l’Union européenne

Les modalités du télétravail en France ont été complétées au printemps 2012 dans le code du travail français  par la loi dite Warssman. Dans l’Hexagone, 7 % des salariés pratiqueraient cette forme d’organisation alors que la moyenne dans l’Union européenne serait de 13%.

En 2012 , le télétravail a également été une piste explorée au Royaume Uni pour éviter les problèmes de transport lors des Jeux olympiques de Londres. Plusieurs mois avant l’événement, le secrétariat d’État aux transports britannique a encouragé les organisations publiques à favoriser le travail à domicile de leurs salariés.

Dans le monde, selon une enquête Ipsos/Reuter, ces taux varient selon les pays de 10 à 50 % avec une moyenne globale d’un travailleur sur cinq pratiquant cette forme de flexibilité.

Une semaine dédiée au télétravail

Pour la 3e année consécutive du 4 au 8 mars dernier aux États-Unis, avec également des extensions du programme dans d’autres pays, la « Telework Week » a été organisée par le réseau américain Mobile Work Exchange, regroupant quelque 300 organisations souhaitant encourager de nouvelles formes d’organisation du travail.

110 000 volontaires ont participé en 2013 à cet événement dont 90 % d’employés du secteur public avec un gain moyen de 3,5 heures en temps de transport durant la semaine.

60 % de ces télétravailleurs ponctuels ont utilisé une connexion VPN pour rester en relation avec leur entreprise, 8 % ont misé sur les vidéoconférences et 4 % ont utilisé uniquement des tablettes pour assurer leurs missions professionnelles selon le portail GCN.

Lire l’article GCN sur les premiers résultats de la « Telework Week 2013 »

Le bilan de la « Telework Week » 2012 

Tour de France du télétravail

Organisé par le réseau français Zevillage, cet événement se terminera à Paris le 21 mars prochain, avec de nombreuses conférences et retours d’expérience. Consulter le programme.
Télétravail : à lire sur l’e-media

Le télétravail : une démarche éco-responsable

Modernité et qualité de vie au travail avec le programme Share d’Econocom