Les grands comme Google ou Facebook bataillent pour intégrer de nouveaux services clés issus de start-ups.

 

La navigation communautaire Waze au cœur des enchères de Google et Facebook

C’est la dernière actualité en date concernant des rachats stratégiques. Google a déboursé 1,5 milliard de dollars pour l’application GPS  communautaire Waze créée en 2008 par une société israélienne. Facebook était également sur les rangs pour cette acquisition mais n’a pas suivi les enchères.

La commission américaine de la concurrence vient de remettre en cause le rachat de Google mais cette bataille témoigne de l’enjeu pour les géants du web de se positionner sur de nouveaux produits et services communautaires déjà adoptés par les consommateurs.

Contrairement à la majorité des solutions de navigation actuelle, Waze s’appuie sur les données de ses utilisateurs (plus de 50 millions d’utilisateurs dans 190 pays) pour affiner son service de cartographie et de navigation avec des informations ‘’crowdsourcées’’ (en plus élaborée que Coyote , l’un des pionniers) sur les zones d’accident, d’embouteillage, la présence de radar, de contrôle de police, le prix des carburants, etc.

 

Facebook et Instagram

instagram

L’acquisition par Facebook de l’application Instagram (prononcez ‘’Insta’’ pour rester branché ! ) de partage vidéos et photos sur les réseaux sociaux via les terminaux mobiles est un autre exemple de la recherche des grands de l’internet social de nouveaux services à proposer à leurs utilisateurs.

Au printemps 2012, Facebook avait déboursé 1 milliard de dollars pour ce service (13 employés et 30 million
s d’utilisateurs à l’époque) que la firme de Mark Zuckerberg cherche encore à rentabiliser (Voir article 01net, Comment Facebook cherche à générer des revenus avec Instagram)

Tumblr, Vine, WiFiSlam : des applications très convoitées

La plate-forme de micro-blogging Tumblr initiée en 2007 et rachetée récemment par Yahoo pour 1,1 milliard de dollars, Vine pour le partage de vidéos de courte durée créée en 2012 et intégrée à Twitter pour contrer frontalement l’application Instagram, l’acquisition de WiFiSlam (localisation indoor) par Apple pour 20 millions de dollars démontrent aussi l’appétit des majors.

Tous ces exemples sont également le reflet d’une tendance, qui n’est pas nouvelle mais qui s’accélère considérablement : celle des partenariats stratégiques et des acquisitions de start-ups par les grandes entreprises afin d’intégrer l’innovation et non plus de la générer en interne.